film une grande fille film au delà des montagnes

de quelques films vus en 2019

Réflections sur mon Cinéma

Reflets dans un oeil d’or…d’ une Femme sous Influence

J’aime le cinéma malin et engagé d’Agnès Varda : « Cléo de 5 à 7 » « Sans Toit ni loi », « Les Glaneurs et la glaneuse « ou « Les plages d’Agnès »….
le cinéma de Théo Angelopoulos et celui de Kiarostami.
Kiarostami pour son côté documentaire et son approche des enfants, sa pudeur et sa sobriété solaire.
Angelopoulos pour son rapport à l’adulte, sa vision historique d’une Grèce lunaire et pluvieuse
J’aime les vieux messieurs du cinéma comme Rohmer, Antonioni et Manuel de Oliveira, d’eux j’apprends la grandeur à vieillir
les jeunes du cinéma aussi, Christophe Honoré : « les chansons d’amour » ou Valérie Donzelli : « La guerre est déclarée »
les réalisatrices comme Claire Denis
les caméras tranquilles qui savent parfois se faire oublier comme celle de Depardon dans Délits flagrants, Urgences, ou San Clemente ; une caméra au service de l’humain
Celle de Shoah
les voix off, les gros plans muets, le long travelling de la 1ère séquence de Fourbi
entrer dans un cinéma, payer, attendre, en parler ensuite… revoir et revoir encore La jetée de Chris Marker pour apprécier L’armée des 12 singes et affirmer que non, le cinéma n’est pas mort !

FESTIVAL NORDIQUE de ROUEN

FRAGMENTS de mémoire CINETIQUE

PROLEGOMENES SUR L’ECRAN NOIR de NOS NUITS BLANCHES…

critique de Shoker de Park Chan Wook

Notes sur le client d’Ashgar Faradi